« Ame ni mo makezu »

Feutre dilué sur washi - juin 2010

« Ame ni mo makezu » est le titre d’un poème populaire au Japon de l’auteur Kenji Myazawa (1896-1933), on peut le traduire par « Résistes face à la pluie ». Vous en trouverez plusieurs traductions sur la toile. Ne parlant pas et n’écrivant pas japonais, il m’est impossible de vous en recommander une, plus qu’une autre. En substance, il y est question d’un certain idéal d’être humain, vivant simplement, sans richesse ni vanité, sans gloire ni reconnaissance, entièrement ouvert et dévoué aux autres. J’espère que nous serons nombreux à nous approcher de cet idéal.

Publicités
Cette entrée, publiée dans art, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s