Permutation.

Une permutation s’impose pour ne pas fatiguer et user l’évocation de certains souvenirs. Important ça, garder précieusement en mémoire les images passées mais les effacer un peu aussi. Car il n’y a pas de plaisir plus doux que de se rappeler un bon souvenir oublié. Donc retour à Lisbonne, un café au lait, des pâtisseries, sucrées, salées, tout au comptoir pour presque rien. Nous sommes nombreux autour des serveurs. Tout bouge, tout va vite, mais rien ne brusque. Des voix, une langue magnifique qui chante aux oreilles et c’est reparti pour une promenade dans la ville.

Lisbonne pasteria du centre ville - avril 2010

Lisbonne quartier Alfama - avril 2010

Lisbonne quartier Alfama - avril 2010

Publicités
Cette entrée, publiée dans art, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s