Coins et recoins.

Je pense qu’une vie entière ne suffirait pas à rendre compte de tous ces lieux où je passe. Les bons angles de vue sont nombreux, et souvent en tournant juste la tête, un ensemble radicalement différent s’offre à vous. Sur l’avenue Yasaka, un immeuble filiforme s’élance dans le ciel. Je l’avais déjà remarqué par le passé car il m’a tout de suite évoqué le décor de ce magnifique film « le jour se lève » de Marcel Carmé. Vu son état, on peut très facilement imaginer que le dernier étage serve de retraite à un assassin cerné par la police. Ensuite j’ai marché à peine 50 mètres et me voilà à l’entrée d’un temple un peu particulier, car on y scelle ou on y descelle les liens. Et si j’avais continué à dessiner, il me suffisait de tourner la tête à droite pour voir l’enseigne d’un love hôtel, spirituel et pragmatique.

Sur Yasaka dori - Feutre - Août 2011

Sur Yasaka dori - Feutre - Août 2011

Au fond d'une temple - Feutre - Août 2011

Maison - Feutre - Août 2011

Sur les marches - feutre - Août 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s