FLOUël.

Cher Père Noël, je ne veux pas plein de cadeaux comme les années passées. Mais juste une année moins floue, peut-être une paire de lunettes pour y voir plus clair si je devais vraiment demander quelque chose. Je sens bien que toi non plus tu n’es pas à la fête. L’époque n’est pas à la franche célébration quand partout on ne parle que de l’Économie mondiale qui manque de sombrer comme un gigantesque Titanic. Alors pour une fois paye-toi une gastro et reste chez toi le 24, après tout, toi aussi tu as droit à un arrêt-maladie.

Ton ami, Flou.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans art. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s