Dans mes bras.

Dessin maladroit, couleurs criardes, j’avais peins sans prétentions ton si joli profil, c’était hier, car aujourd’hui je me revois encore dans le jardin cet été là. Ma fille, j’aimerai pourtant maintenant que tu te tournes vers moi et viennes dans mes bras, d’un coup, sans réfléchir, pour un oui, pour un non, pour une envie, pour un câlin, pour des histoires, pour des bêtises, pour moi, pour toi, pour rien, pour tout. Dans mes bras toujours une place pour toi.

Énoée - Acrylique 2006 ou 2007 - Mantes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s