K.

Rivière 2 - acrylique sur washi - Mantes avril 2012

Encore une journée à Kyôto vaut-elle la peine ? Il y a tant et tant d’autres lieux, d’autres merveilles qui mériteraient d’être vu. Mais voilà, je ne suis pas un voyageur. Ou alors un voyageur de l’intérieur. Même si les ondes sur Kamogawa que je le veuille ou non, s’estompent peu à peu, je ne peux me résoudre à rompre les liens qui m’enchaînent à cette ville. Alors je lutte pour ne pas être envahi par ces senteurs passées. J’évite même de prononcer son nom, mon manque de mémoire m’obligerait à remonter ce pénible chemin en sens inverse et à me raconter à nouveau toute cette banale histoire qui me lie à elle. Sans doute mon regard sur elle, a changé, sans doute aussi que mon esprit en a assez de cette confusion entre l’objet et son ombre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s