Toutes ces choses suspendues.

Kakemono – acrylique – performance Mantes – 2010

Un simple courant d’air et elles s’animent ces choses suspendues. Un simple souffle les fait réapparaître. Le toc-toc des montants en bois sur le mur, me surprend toujours au milieu de ma rêverie. Comme si quelqu’un frappait à ma porte, alors que je n’attends personne. L’improbable balancier du washi suspendu ne m’indique que ces secondes importantes, celles du souvenir, celles de la mémoire qui s’en va et s’en vient. Comme l’absente qui réapparaît d’un coup et se volatilise aussi vite ! Au gré de ce mouvement, je laisse aller mes pensées où elles veulent, car je retrouverai le chemin du retour. Je le sais désormais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s