Avant de partir…

À quelques heures de partir, j’écris ces lignes avec cette sensation de ne jamais arriver à m’extraire de ce cocon dans lequel je me love toute l’année. Je ne suis pas un voyageur, je ne le dirai jamais assez mais le besoin de casser la coque dans laquelle je m’enferme est là ! Alors je me sauve. Je laisse les lieux de toutes mes rêveries tel quel. Ai-je pensé à tout ? Non, surement pas. Et à quoi bon penser à tout ? Comment la surprise peut-elle arriver si l’on pense à tout ? C’est décidé je ferme la valise pour de bon cette fois. Je suis déjà allé beaucoup plus loin que ça, mais ce retour vers ma ville natale après 35 années d’oublies me semble infiniment plus lointain. Curieux tous ces tours que vous joue l’esprit.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans art. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s