Bad or bag story !

En 2008, après mon second séjour à Kyôto, j’avais cassé ma tirelire, chez Takashimaya en divers cadeaux. Et je me suis retrouvé du coup avec plusieurs sacs du magasin. J’ai trouvé étrange de prendre pour motif une couronne de roses, car bien évidemment elle me faisait penser au dernier jour. C’est de cette réflexion que l’idée m’est venu de dessiner directement sur ces sacs de papier. Content de mon intervention et du résultat, je me mis à imaginer la participation d’autres artistes et renouveler ainsi ce motif. Je pris donc contact avec Takashimaya pour leur soumettre mon idée avec mes réalisations à l’appui. Nous eûmes un échange assez bref et en conclusion, Takashimaya me répondit poliment qu’il trouvait mon travail intéressant mais qu’il n’avait pas l’intention de capitaliser sur cette couronne et quant aux sacs, il était fabriqué en Allemagne. En un mot, merci, au revoir, fin de l’histoire.

Il y a trois semaines de ça, je tombe sur la Page Facebook de Takashimaya et qu’est-ce que je vois, des sacs, la couronne de roses revus par des artistes japonais, je vous laisse imaginer ma surprise. Je repris contact de nouveau avec eux pour avoir une explication avec comme seule preuve de ma bonne foi et éléments de référence ma publication Facebook à la date du 4 septembre 2008 des sacs que je leur avais présenté. J’obtins une réponse assez rapidement du siège qui me disait en substance. Que pour fêter les 60 ans de la couronne, après avoir fait plancher différents artistes japonais pour réaliser des lithographies, l’idée leur est venu pour que le plus grand nombre puisse acheter cet art, de créer des sacs fourres-tout qui reprenaient ces créations. Ce qui me ravit. La suite du message m’expliquait que ces œuvres illustraient des valeurs japonaises, le fruit de la division Art chez Takashimaya forte d’une expertise de plus de 100 ans ! En bref, vous ne pouvez pas comprendre de quoi il s’agit et vous n’êtes pas en mesure de faire le poids.

Mon idée n’était pas d’une originalité folle, je vous le concède et je suis convaincu que nous passons notre temps à revisiter les même principes. Mais elle s’inscrivait dans une démarche plus universelle et dans la réponse que Takashimaya m’opposa en parlant de valeurs japonaises me fit froid dans le dos. Croire qu’un pays possède des valeurs dont il serait seul détenteur, est une idée nauséabonde à mes yeux. Quant à l’expertise de cette division Art, les dinosaures aussi ont régné longtemps avant de disparaitre comme toute chose ici-bas. Cette fin de message, indéniablement me mit en colère et me laissa un drôle de goût, une nouvelle fois ce qui nous divise semble toujours plus important que ce qui nous rapproche.

sac Takashimaya

Sacs Takashimaya revisés – Mantes Septembre 2008

Sacs Takashimaya

Sacs Takashimaya revisés – Mantes Septembre 2008

Sacs Takashimaya – Septembre 2012.

Publicités

2 réflexions sur “Bad or bag story !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s