Sur le rebord de la fenêtre.

Taipei décembre 2007

Taipei décembre 2007

J’étais là, sur le rebord de cette fenêtre, dans cette chambre d’hôtel que je n’avais pas choisi, dans cette ville que je ne connaissais pas, attendant un chauffeur qui n’arrivait pas, en transit entre Taïpei, Osaka et Paris. J’étais là, pas tout à fait séparé et mal engagé dans une nouvelle histoire. J’étais là, déguisé en « french graphic designer » dans mon costume de vendeur de moquette. Il faisait 24 degrés et j’avais gardé sur la tête un ridicule bonnet noir qui devait me donner un genre mais qui finalement ne m’a donné que trop chaud dans les rues taïwanaises. Sur le bord de la fenêtre, apeuré,  j’attendais… C’était il y a quelques années. Ce souvenir me revenait souvent en mémoire depuis quelque temps, sans doute parce que cela faisait plus d’un an que la sensation d’attendre m’avait à nouveau saisi, et que plus rien ne semblait avoir plus de valeur que cette attente, au point d’avoir le sentiment de n’être capable de plus rien. Pourtant je continuais à me lever pour aller travailler, je préparais les repas pour mes enfants, linge, ménage, sortie… Mais quelque chose en moi me rendait incapable d’apprécier, ni de donner de valeur à ce qui m’entourait, en un mot tout me semblait égale, de même importance et c’était la pire des sensations qu’il m’a été donné de ressentir. Ma vision se réduisait à une ligne sur laquelle je disposais en deux points d’un côté ce qui me faisait du bien et de l’autre ce qui me faisait du mal et entre les deux rien. Le plus dramatique dans cette sensation, ce feeling était que l’un ou l’autre me convenait tout autant. J’étais là coincé sur le rebord d’une autre fenêtre et j’attendais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s