Bleu.

P1450588

Énoée (détail) – huile sur toile – Mai 2016

La mélancolique heureuse, jeune et fraîche, inachevée mais déjà si sûr d’elle. Si belle, si forte. Lèvres serrées, sourire discret. Son œil fixe sans sourciller cet absurde monde que je lui sert. L’autre, derrière sa mèche, cherche sans doute à reconnaître dans ces vieux traits, le souvenir de son père.

 

Publicités
Cette entrée a été publiée dans art. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s